Accueil

Share

CPJPO on Facebook


Uri Avnery : About « broken » Cease-Fire 23 août 2014

Julien Saligue sur la « Trêve » – 20 août 2014

07.08.2014 – © Laila Ben Allal

Majed Bamya, du MAE palestinien, au micro de RFI

It’s All Hamas’ Fault, Right Israel?

D. de Villepin : « … remettre en cause l’idée même de la justice. »

… et pendant ce temps sur une plage à Tel-Aviv

« Et surtout, ne te sens pas coupable »

« Gaza under attack » – © Anne Paq

Gideon Levy : « What Does Hamas Really Want? »

« Images from Gaza should trouble every Israeli »

“Israel is addicted to occupation”

« LA SOCIÉTÉ ISRAÉLIENNE EST MALADE »


« Je vous écris depuis la bouche de l’enfer », par Nurit Peled


Nurit Peled: Gaza concentration Camp (TRP 2009)

« Marche silencieuse » : Déclaration finale

.

23.11.13 : Entretien avec Miko Peled dans « Le Jeudi » du 21 novembre

“Je pense que le sionisme est une idéologie qui doit être combattue, tout comme l’apartheid en Afrique du Sud. Le mouvement pour le boycott, le désinvestissement et les sanctions se base sur le succès de cette stratégie en Afrique du Sud, c’est une des tactiques qui ont permis de mettre fin à l’apartheid. Des Israéliens et des Juifs dans différents pays soutiennent le BDS : cette stratégie est non-violente, elle a des buts très clairs, elle fait partie de cette « Intifada globale » qui se met en place à l’échelle de la planète contre la politique que mène Israël. Ce n’est pas contre un peuple, mais contre un régime brutal et injuste“ … Le Jeudi

Faillite de l’Union européenne en Palestine

Le statu quo au Proche-Orient, qui n’a de statu quo que le nom, illustre l’incapacité de l’Union européenne à imposer les conditions d’une paix durable dans la région. Elle dispose pourtant de tous les moyens pour le faire. Il y a un an, l’Union européenne obtenait le prix Nobel de la paix. Peut-être serait-il temps qu’elle s’en souvienne ? … Le Monde Diplomatique : 11/2013.

L’occupation des TP par Israël : Trop de rapports – Trop peu d’actions

Un rapport accablant – comme tant d’autres ! ( p.ex. celui de la Banque Mondiale de 10/2013 ) Ces rapports sur les exactions de la  “seule démocratie au Moyen-Orient“ envers les Palestiniens sont légion depuis des années et deviennent de plus en plus alarmants quant aux conditions de [sur]vie dans les Territoires occupés. Mais rien n’y fait : à la place des sanctions qui s’imposeraient depuis longtemps, l’UE se laisse manœuvrer d’année en année vers de nouveaux rehaussements des relations bilatérales ! … Plus que jamais, l’initiative citoyenne du BDS s’avère être le seul recours ! … Euromid : 09/2013

La campagne  # B D S #

Face à la faillite des Etats à faire respecter par Israël le droit international et les principes universels des droits de l’homme et en réponse à la requête de plus de 150 organisations de la société civile et politique palestinienne, une initiative non-violente citoyenne :

BOYCOTT – DÉSINVESTISSEMENTS – SANCTIONS.

Le Boycott : Refuge ultime du patriote israélien

Elle (Tzipi Livni) a aussi dit qu’un boycott européen ne s’arrêterait pas aux produits des colonies de Cisjordanie. Il n’y a aucune raison qu’il s’y arrête. La distinction entre les produits de l’occupation et des produits israéliens est une création artificielle. Ce ne sont pas les colons qui sont les principaux coupables, mais plutôt ceux qui cultivent leur existence. Tout Israël est immergé dans l’entreprise de colonisation, alors tout Israël doit en assumer la responsabilité et payer le prix pour cela. Tout le monde est impliqué dans l’occupation, y compris ceux qui ont envie de regarder ailleurs. Nous sommes tous des colons. … Gideon Levy dans Haaretz : 07/2013.

Livre : Israël le nouvel apartheid

L’auteur, Michel Bôle-Richard, grand reporter au journal le monde, évoque les similitudes entre l’Israël d’aujourd’hui et le régime d’apartheid en Afrique du sud. S’il est un terme que les Israéliens et la communauté juive mondiale réfutent avec violence pour caractériser la situation des Palestiniens en Cisjordanie, c’est bien celui d’apartheid. Bien sûr, il ne s’agit pas du modèle qui a eu cours en Afrique du Sud jusqu’à la libération de Nelson Mandela en février 1990. Nous ne sommes plus à la même époque et les situations politiques sont différentes. – Pourtant, dans les principes et leur mise en application, les méthodes sont souvent similaires et la ségrégation des Palestiniens en Cisjordanie et en Israël est une réalité que personne ne peut nier. … Michel Bôle-Richard : 04/2013

Transformer Israël au-delà du sionisme

… ce n’est qu’en 1993 que l’Israël traditionnel, dirigé par Yitzhak Rabin, a accepté de parler de « paix ». Mais qu’est-ce qui s’est passé, entre 1967 et 1993. La conquête a été rendue irréversible. La Cisjordanie a disparu. Ils étaient sûrs qu’il n’y avait pas la moindre chance au monde qu’un État palestinien pût naître, pût être établi, à ce moment. Ils avaient accompli leur but et, ainsi donc, parlons maintenant de paix, ça ne peut pas faire de mal et c’est bien pour tout le monde, politiquement, de le faire. Ma perspective, c’est qu’Israël en fait a créé un État en gommant la Ligne verte. Ainsi, la seule possibilité aujourd’hui, est de le transformer à partir d’un État sioniste – comme l’Afrique du Sud a été transformée à partir d’un État d’apartheid – et d’accorder des droits égaux à tout le monde. … Miko Peled – Interview 10/2012

Le “Livre Noir“ de l’occupation israélienne

Des soldats israéliens ont choisi de rompre le silence et de révéler les comportements de l’armée en Cisjordanie. Après avoir effectué leur service militaire, ils sont pris de remords. Harcèlement de civils, violence gratuite, arrestations d’enfants: les méthodes utilisées pour maintenir le contrôle israélien sur les Territoires palestiniens dépassent les limites qu’ils peuvent admettre. Pour eux, seule la fin de cette occupation pourra sauver Israël de la perte morale vers laquelle le pays se précipite. … Yehuda Shaul, sergent israélien : 10/2013